Publicité
Amour et sexe , quand et comment en parler

Dès ses toutes premières années, l’enfant s’intéresse à la chose sexuelle, notamment par la découverte de ses organes génitaux et des différences anatomiques qu’il va constater au fur et à mesure. Cet intérêt parfaitement normal doit bénéficier d’une bonne communication avec les parents, afin de ne pas créer de malaise sur ce sujet essentiel ou développement infantile.

 

Quand en parler ?


– A partir de 3 ans, l’enfant questionne sur sa conception, la transmission de la vie et l’anatomie. Il découvre aussi les relations avec le sexe opposé à l’école. Il convient de répondre à ses questions avec un langage adapté, car il n’est pas encore prêt à tout entendre. Vous pouvez aborder les différences physiques entre filles et garçons, la tendresse ou les interdits (exhibition en public, notamment)


– Vers 7 ans, il s’agit d’encourager l’enfant à vous poser des questions. Mieux vaut satisfaire sa curiosité, car il peut être tenté d’obtenir des réponses qu’il n’est pas encore prêt à comprendre auprès de son entourage ou sur internet.


– A partir de 12 ans ou au début de l’adolescence, il est temps de tout expliquer! A cet âge, il change physiquement et se pose beaucoup de questions sur son corps qui devient sexuellement mature. Aborder les thèmes du rapport sexuel, du consentement… l’aideront à adopter les bons comportements et faciliter son passage au stade adulte.

Comment en parler?


– Respectez le degré de maturité correspondant à son âge, certaines précisions techniques, qu’il ne peut encore comprendre, pourraient en effet le perturber.


– Si vous ne savez comment répondre à une question soudaine, ne la jetez pas aux oubliettes. Vous pouvez lui dire que vous avez besoin de réfléchir pour lui donner la réponse qui vous semble la plus appropriée plus tard. C’est d’ailleurs une opportunité pour vous faire conseiller.


– N’éludez pas l’importance des sentiments et de l’amour dans vos explications. Au-delà de l’anatomie, il est important de faire comprendre que l’acte sexuel est rattaché aux notions d’affection et de plaisir entre partenaires.


– Montrez à votre enfant qu’aucune de ses questions n’est honteuse ou déplacée. N’oubliez pas que si l’enfant vient vers vous, c’est qu’il a confiance en vous. Il est important que vous deveniez son interlocuteur privilégié.


– Abordez les risques d’abus sexuels est nécessaire pour des raisons évidentes. Sans dramatiser la situation au point de l’inquiéter inutilement, montrez-lui sereinement quels gestes accepter, comment réagir en cas de doute ou à qui se confier dans le cas où il serait témoin ou victime d’une attitude suspecte.

 

Osez aborder le sujet de la pornographie : 


Toutes les études le prouvent, les jeunes sont confrontés de plus en plus tôt aux contenus pornographiques. Si vous le surprenez en train de regarder ce type de contenu ou qu’il vous en parle, ne le grondez pas mais expliquez-lui que c’est inapproprié pour son âge et que les pratiques mises en scène n’ont rien à voir avec la réalité. Ces contenus étant malheureusement très faciles d’accès, il est conseillé de placer l’ordinateur dans un endroit de passage dans la maison et d’installer un dispositif de contrôle parental.

 

Source : https://familleactuelle.ma

 

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook