Publicité
Comment j'en suis arrivé la?

Comment J'en suis arrivé là?

Je me souviens que j'étais une fille brillante, pleine de joie, de vie, d'espoir. J'étais motivée et mon visage rayonnais. 
Je me rappelle la beauté de la lueur qu'il y avait dans mes yeux, là j'arrive à peine à me regarder dans le miroir, je ne suis plus la même personne, je suis devenue triste et fatiguée. 
Fatigu eacute;e de cette vie peut être? Fatiguée de ce nouveau moi, perdue... 

Je ne ressens plus aucune joie, à part en des instants avec mes petites filles, j ai de la peine pour elles, j'aurais aimé qu'elles connaissent l'autre Moi et même si je m'efforce de le devenir j'y arrive pas. 
Elles seraient tellement épanouies maintenant et pourtant quand elles dorment je me sens triste et je me promet que demain je ferais de mon mieux pour ne plus leur crier dessus, d'être plus joyeuse de leur sourire et de leur procurer beaucoup d'amour et d'affection mais il est juste question de quelques instants que je replonge. 
j ai l'impression que je coule et que je n'arrive plus à me sortir de ce trou. 
j ai perdu ma grand-mère quand j'étais enceinte des petites et la tristesse ne m'a jamais quitté depuis .je ne conteste en rien la volonté de Dieu je sais pertinemment que je mourrais moi aussi un jour mais je sais que  c'est ça le début. 

j'ai connu mon mari avant et je me rappelle que c'était magique, beau, c'était tout simplement l'amour , je ne vais pas m'attarder sur ce chapitre parce que je ne pourrais plus m'exprimer de la façon dont il faudrait le faire sur ce sujet. 
Et puis on s'est marié et je suis vite tombée enceinte des filles. 

La souffrance que je portais en moi à cause de la perte de ma très chère grand-mère, les problèmes conjugaux faisaient surface, la routine, et moi étant malade ne faisait qu'aggraver la situation. 
Apr egrave;s l'accouchement des jumelles j'ai fait une grosse dépression que je traîne... 
Dispute après dispute, déception suivie d'une autre et la haine a envahi mon coeur et c'est à ce moment que j'ai commencé à haire mon mari. 
j en suis arrivé à souhaiter sa mort chaque jour que dieu faisait, les problèmes s'accumulaient et la communication était absente. chacun dans son coin en voulait à l'autre mais moi j'en suis arrivé au point de changer et de ne plus être la fille que j'étais. 

Je me sens comme une morte vivante, sans espoir sans aucune envie, le jour et la nuit n'ont plus aucun sens pour moi, je n'ai plus d'amis je ne sors plus j'ai droit à rien pour pouvoir changer d'air et quand j'essaye de le faire j'ai l'impression qu'il m'isole et que je vis prisonnière. 
Je suis toujours cloîtrée dans mon coin, même l'amour que j'avais pour mes parents a changé, je ne suis plus la même avec eux, je m'éloigne d'eux parce que j 'ai honte de moi et de ce que je suis devenue, je ne suis plus intime avec mon père et ça me fait trop mal. 

je n'aime pas ce que je suis devenue je m'apitoie sur mon sort surtout quand je vois mes connaissances qui ont évolué dans leur carrière et dans leur vie et moi je suis toujours au point de départ et encore pire j'ai l'impression que je n'ai plus aucune compétence. 
je n'arrive même plus à afficher un sourire alors que j'étais quelqu'un de souriant. 
Je sais que mon mariage ne tient plus debout j'en suis consciente même si on a essayé de le sauver mais je voudrai tellement redevenir celle que j'étais peut-être là les choses irait mieux qui sait? 
 
 

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook