Publicité

Les suites de l'accouchement

Afficher tous les articles
Entretien avec Abir Dahman , kinésithérapeute spécialisée en périnélogie

Au cours de la grossesse et d'un accouchement par voie naturelle ou par césarienne, le périnée est mis à l'épreuve, il a parfois du mal à retrouver sa tonicité et quelques fuites urinaires peuvent survenir. 

Cette rééducation est-elle forcément nécessaire et toujours efficace ?Entretien avec Abir Dahman, kinésithérapeute au cabinet ckb casablanca, spécialisé en périnélogie.

 

 

1/Rééducation périnéale et post natale qu'est ce que c'est exactement?

La rééducation périnéale consiste à renforcer les muscles du plancher pelvien grâce à différentes techniques. 

Après l'accouchement, elle concerne toutes les mamans, non seulement parce qu'une incontinence urinaire (fuites urinaires) peut apparaître ou réapparaître lors d'une grossesse suivante ou après la ménopause, mais aussi parce qu'un mauvais contrôle du périnée peut perturber les rapports sexuels et favoriser une descente d'organes (prolapsus). Cette rééducation, qui permet de retrouver un périnée tonique, est prescrite aujourd'hui par les gynécologues au cours de la visite post-natale sous forme d'une dizaine de séances faites chez le kinésithérapeute spécialisé ayant reçu la formation nécessaire, à raison de 2 à 3 séances par semaine, à effectuer dans les 6 semaines à 3 mois après l'accouchement.

 

2 / Pourquoi la rééducation périnéale est elle indispensable?

Le périnée peut être comparé à un plancher qui soutiendrait la vessie, le vagin et le rectum. Durant la grossesse, il supporte en plus le poids de l utérus qui ne cesse de grossir, et lors de l'accouchement par voie basse, il est particulièrement sollicité : étiré au maximum. Son relâchement peut se traduire par des pertes involontaires d’urine  au moindre effort, ou simplement lorsque l’on tousse, que l’on rit ou éternue. Mais pour éviter que cela ne s’aggrave avec les années et les grossesses ultérieures, et qu’une descente d’organes – ou prolapsus – ne s’ensuive, la rééducation périnéale a un rôle très important.

 

 

3/Toutes les femmes sont-elles concernées par la rééducation périnéale ? 

Toutes les femmes ou presque, qu’elles aient accouché par les voies naturelles ou par césarienne ont besoin d'une rééducation périnéale, le périnée s’étant beaucoup relâché pendant la grossesse. Autre cas de figure, certaines femmes ont un périnée tonique mais se révèlent parfois incapables de le contracter correctement lors d’un effort (ce qu’on appelle le « verrouiller ») et de le décontracter ensuite. En fait, nombreuses sont celles qui ne savent ni où il se situe ni à quoi il sert ! La préparation à l'accouchement est d’une bonne aide dans ce domaine.

 

 

4/ Comment protéger le périnée ?

D'une manière général, pour préserver la tonicité du périnée, il est conseillé d'éviter de pratiquer après l'accouchement des exercices de musculation des abdominaux, de porter des charges trop lourdes, de courir et de sauter sans avoir fait auparavant une rééducation destinée à renforcer le périnée.Laissez à votre corps le temps de se remettre !

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook