Publicité
Est-ce que le sommeil partagé avec votre bébé est sans risque ?

Il n’y a rien de mieux que d’être blotti à côté de maman pour plonger un bébé dans un sommeil paisible. Mais est-ce que le sommeil partagé avec son bébé est une mauvaise idée ? En effet, d’après de nombreux experts, cela peut causer des problèmes.

En effet, laisser votre bébé dormir dans son propre lit peut réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson, puisque laisser votre bébé dormir tout prés de vous dans votre lit augmente les risques de suffocation accidentelle par les oreillers, la literie et les couvertures des parents.

Il y’a aussi un danger qu'un parent peut involontairement rouler sur le bébé, causant accidentellement son étouffement. La solution est donc de partager une chambre au lieu d'un lit pour profiter du fait de dormir avec votre bébé dans un cadre beaucoup plus sûr.

En outre, dormir seul et, plus important encore, apprendre à s'endormir tout seul cultive l'indépendance de votre bébé. Les bébés qui s’habituent à s’endormir à côté de leurs mamans peuvent avoir du mal à s’endormir quand ils sont laissés seuls avec une personne apparentée ou une baby-sitter.

Le partage de sommeil peut également avoir un impact négatif sur votre vie amoureuse, en mettant un amortisseur sur la relation sexuelle spontanée (bien que vous puissiez toujours prendre une autre pièce, ce qui pourrait réellement aider à pimenter les choses!).

Certains personnes défendent le sommeil partagé, ils soutiennent qu'il est non seulement pratique (surtout pour les mamans qui allaitent) et agréable (pour vous deux), mais qu’il aide aussi à cultiver des liens affectifs et l'attachement d'un bébé à ses parents et bat la solitude du bébé. Si vous et votre partenaire travaillez au cours de la journée, le sommeil partagé offre du temps supplémentaire (et des câlins) avec votre bébé et peut aider à vous sentir plus connecté.

Alors vous pouvez partager dodo avec votre bébé en le gardant sain et sauf. Si vous voulez garder votre bébé dans votre lit quand vous le nourrissez la nuit, il n’y a aucun mal tant que vous le retournez à son espace confortable de couchage à lui, avant que vous dormiez. Et pour être encore plus sur et certaine, il faut se débarrasser de cet édredon bouffi et moelleux. Votre propre literie doit correspondre aux critères de sécurité pour votre nourrisson, ce qui signifie un matelas ferme (pas sur un lit d'eau, ni sur un matelas soufflé, comme il faut éviter un oreiller qui contient des tissus mous), avec des draps et des oreillers serrés gardé loin de la portée du bébé. Les dimensions du lit sont importantes aussi, il faut privilégier les lits d’une largeur d’au moins 160 cm. Aussi, votre bébé doit aussi être tenue à l'écart du bord du lit (surtout si le bord est contre un mur), et la tête de lit ne doit pas être plus espacés de 6 cm, avec aucun espace entre le lit et le cadre.

Voici les conseils pour une nuit paisible pour vous et votre bébé !

 

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook