Publicité

Vivre sa grossesse sereinement

Afficher tous les articles
La salivation excessive pendant la grossesse

L’un des symptômes de la grossesse est une abondante production de salive due aux changements hormonaux qui affectent la future maman. Nous vous expliquons comment combattre ce trouble.      Vous êtes enceinte et vous avez remarqué que vous produisiez plus de salive que d'habitude ? Vous sentez que vous avalez différemment ? Ne vous inquiétez pas, ce curieux phénomène fait aussi partie des symptômes de la grossesse et s’explique par les bouleversements hormonaux qu’elle produit.  Pendant la grossesse, de nombreuses femmes souffrent d’un excès de salivation associé à une certaine difficulté à avaler. Ce trouble, appelé aussi hypersialorrhée ou ptyalisme est particulièrement gênant la nuit et durant les premières semaines de la grossesse, lorsqu’il coïncide avec des nausées.  Son origine est hormonale. Pendant la grossesse, l’augmentation de la progestérone provoque un relâchement du cardia, la valve qui se trouve entre l'œsophage et l'estomac, et donc l'expulsion du contenu gastrique, encore appelé reflux gastro-œsophagien. La salive contenant du bicarbonate, l’hypersalivation est une stratégie défensive pour neutraliser l'acidité du reflux. D’autre part, la progestérone entraînant également un relâchement des muscles impliqués dans la déglutition, il devient difficile d’avaler cette salive.  Pour atténuer ce trouble, on conseille à la future maman d'éviter de boire aux premières heures du matin ou l'estomac vide. Si la salive est très abondante, on peut manger du pain grillé, des biscottes ou des petits gâteaux secs.

source :bebesetmamans.com

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook