Publicité

Le déroulement de l'accouchement

Afficher tous les articles
Le récit de mon accouchement par césarienne

Je viens aujourd'hui vous parler de mon expérience sur l'accouchement par césarienne, on est bien d'accord, ce n'est pas forcément une partie de plaisir, et ce qui nous fait oublier un peu cette douleur c'est la mise au monde de notre bébé et ce sentiment de délivrance, de paix intérieure et de bonheur à la rencontre de cet être tant attendu.

L'accouchement se déroule sous péridurale qui est posé 5 petites minutes avant l'acte chirurgical, cela n'a pas été dur dans le sens où il faut juste se relaxer, oublier ce qui vous entoure, relâcher vos épaules et laisser l'anesthésiste faire son travail.

Vient par la suite la délivrance, je voyais mon gynécologue s'approcher petit à petit, et je me disais : "c'est bon, on est y presque ! "

J'avais un mélange de joie, de peur, et de tristesse en même temps, tristesse de ne plus ressentir mon bébé bouger dans mon ventre et me donner des coups à tort et à travers (après neuf mois de grossesse, on s'y habitue mine de rien).

Enfin Bébé Naîlou est là, j'entends enfin sa petite voix raisonner dans cette salle, et je découvre enfin son visage, un visage que je ne faisais qu'imaginer durant toute la grossesse.

Jusque-là, tout allait bien, aucun signe de douleur, en même temps la péridurale faisait toujours son effet. 

J'avais accouché en début d'après-midi, les douleurs commencent à s'installer le soir, j'ai été surprise par la violence de ces dernières. Je ne vais pas trop m'étaler sur la partie douleur car chaque corps réagit différemment. Il faut juste avoir un moral d’acier, et être forte face à ces douleurs, car ce n'est guère facile de subir une incision de la peau, un écartement de muscle, et une ouverture d'utérus !

Les conseils que je pourrez-vous donner pour toutes celles qui sont en train de lire mon récit :

  • Prenez votre temps pour guérir.
  • Ne forcez pas sur vos muscles.
  • Essayez de rester zen.
  • Marchez le plus souvent pour éliminer ces fameux gaz qui nous pourrissent la vie.
  • Prenez soin de vous, et adoptez une bonne alimentation.

On a par chance tendance à oublier tous les moments les plus durs de notre vie, alors face à ce petit visage d'ange que je vois tous les jours , même si la fatigue est toujours là, même si je ne dors pas assez, même si c'est dur d'affronter cette nouvelle vie avec tout le changement qui va avec et qu'on a pas forcément l'habitude de suivre. On sourit, on laisse tous les petits bobos derrière nous et on avance...

Une énorme pensée à toutes ces futures mamans qui vont bientôt accoucher, je vous souhaite une très belle rencontre avec vos petits anges et que l'aventure continue...

 

 

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook