Publicité
Le syndrome du bébé secoué

Chaque année des enfants de moins d’un an sont victimes de la violence des adultes.

Actuellement, je vois circuler des vidéos, montrant des adultes de différents pays, retourner des nourrissons et des bébés, les tenants par les pieds, les faisant tourner dans tous les sens, une vidéo circule même, avec deux adultes ,en simple culotte et des bébés tout nus, en pleine neige ,dehors et ses abrutis s’exposent fièrement ,en manipulant de manière aérienne, le bébé dans tous les sens. Pour moi, c’est choquant et violent !!

Qu’en est- il de l’enfant ?

Quand aujourd’hui, nous connaissons les conséquences de tels actes, cela me mets en colère. Le syndrome du bébé secoué, tue chaque année des nourrissons de moins de 1 an, dont 60% auraient moins de 6 mois, selon L’OMS. D’autres restent Handicapés à vie des séquelles de maltraitances, du bébé secoué. 

Le bébé secoué est victime d’acte de violence et de maltraitance

  • Dans la plupart des cas, il s’agit d’adultes, (nourrice, parents, conjoint, personne en charge de l’enfant) qui n’arrivent plus à gérer les pleurs du bébé et finissent par craquer et s’en prendre physiquement au nourrisson, les conséquences sont dans la plupart du temps fatales. On estime que les hommes, sont en majeur partie plus enclin à péter un plomb et à violenter le bébé.
  • Il y a les actes de négligences ou l’on confond bébé et poupon, en jetant l’enfant en l’air pensant jouer avec lui.
  • Il y a la bêtise humaine, comme le montre les vidéos qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux.

Que se passe-t-il vraiment lorsque l’on secoue un bébé ?  

Le nourrisson ne tient pas encore sa tête, son cou est fragile, son cervelet en plein évolution, n’est pas encore maintenu par les membranes et lorsque l’enfant est secoué, son cervelet se cogne contre la boite crânienne pouvant laisser de lourdes séquelles.

Les signes alarmants 

  • La fontanelle de bébé est enflée et il ne réagit plus comme à son habitude
  • Bébé vomis, manque de réaction (hypotonie)
  • L’enfant présente des Hématomes (un bébé qui ne marche pas, ne peut pas tomber ou se cogner, sauf, si il est entre les mains d’un adulte maltraitant ou négligeant)
  • Somnolence
  • Perte d’appétit

Si vous soupçonnez le syndrome du bébé secoué 

Faites pratiquer un examen médical à l’enfant, n’hésitez pas à parler avec votre médecin que vos soupçons se tournent vers une tiers personne ou si vous avez manquez de maîtrise, afin de vous faire aider et ne pas reproduire ce genre de comportement, en espérant que votre geste, n’est pas été fatal à l’enfant.

 

Article rédigé par:

Partager sur:

Articles similaires

Commentaires

Abonnez-vous !

Arrondissez vos fins de mois en devenant rédactrice du site.

100% gratuit - 100% gagnant

Je m'inscris

Article du mois

Nous suivre sur facebook